Samassur Avis : le remboursement de la médecine douce

Communément appelées médecine douce ou médecines parallèles, elles sont des alternatives à la médecine classique traditionnelle, note Samassur. Une partie de la population ne souhaite pas recourir à la prise de médicaments, car ils sont composés de molécules chimiques ; c’est donc à ce moment qu’ils recourent à la médecine douce. Mais la médecine douce est jugée coûteuse et les questions concernant les remboursements sont vives. Le point avec Samassur, expert en courtage en assurance et complémentaire santé, sur les remboursements de la Sécurité Sociale et médecine douce.

Qu’est-ce que la médecine douce ?

Découvrez les avantages de la médecine douce avec les avis des experts Samassur.

samassur avis, aussurance
Samassur vous donne son avis sur le remboursement de la médecine douce

Définition et principes de la médecine douce

La médecine douce, ou médecine parallèle, est une forme de médecine qui utilise d’autres formes thérapeutiques pour soigner. Cette médecine non-conventionnelle exclut toute utilisation de produits dits « pharmaceutiques » (c’est-à-dire, un médicament contenant des molécules chimiques), et prône le naturel.
Parmi plus de 150 pratiques, les plus connues sont :

  • L’ostéopathie
  • La chiropraxie
  • L’acupuncture
  • L’homéopathie
  • La mésothérapie
  • L’hypnose
  • La luminothérapie
  • La réflexologie
  • La sophrologie

La médecine douce cherche alors à traiter des symptômes via des moyens naturels. Par exemple, la médecine parallèle peut conseiller :

  • Le jeûne
  • La phytothérapie
  • Les massages
  • Un changement ou amélioration du mode de vie
  • Un séjour au soleil et à l’air pur

Ainsi, la médecine douce n’utilise pas de médicaments contenant des molécules chimiques pour soigner, mais recourt à des moyens naturels.

Pourquoi recourir à la médecine parallèle ?

Samassur avis, assurance
Samassur spécialisée en assurance et mutuelle santé

Chaque année, de plus en plus de personnes recourt à la médecine alternative. Les modes de vie et façons de penser sont en constante évolution. Les premiers utilisateurs ont été ceux qui ne souhaitaient pas, ou plus, prendre de médicaments à molécules chimiques.

D’autres consommateurs s’y sont alors intéressés soit parce que la médecine alternative se rapproche de leurs aspirations et mode de vie, soit parce qu’en voyant un proche y recourir et satisfait, ils ont alors décidé d’eux-mêmes tester.

Selon l’avis de Samassur, expert en assurances et complémentaire santé, un nouveau type de consommateur a émergé : le patient non satisfait des soins de médecine traditionnelle. Ce patient a eu recours à la médecine classique pour une maladie plus ou moins importante, et n’est pas satisfait des résultats. Pour parvenir à une guérison complémentaire, certains patients font usage de la médecine douce qui représente donc une « alternative » comme dit dans le terme « médecine alternative ». C’est donc une autre solution de se soigner.

Informer le patient quant à la médecine douce

Samassur avis
Le remboursement de la médecine douce, avis de Samassur

L’information quant à la médecine douce, ne circule pas assez. Samassur propose donc à chacun de ses patients des conseils et informations sur cette méthode thérapeutique alternative.

Le courtier en assurance explique que la médecine douce ne requiert pas seulement une participation rapide « consultation – paiement – traitement (si proposé) ». Il s’agit d’être dans une positivité stimulante et permettant une relaxation mentale, qui mène ainsi à une guérison plus rapide et à un bien-être général. D’après l’avis de Samassur, les clients ne partant pas en pleine positivité n’obtiennent pas les mêmes résultats sur une même durée.

Galerie d’images de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *